Un salon de thé à Seongnam

L’Ecole Lenôtre est fière de vous présenter aujourd’hui le projet de l’une de ses anciennes élèves, Cristina Hyekyung Park. Après s’être formée à nos côtés, celle-ci a pu ouvrir son propre salon de thé « Gâteau Parisien » en Corée. Nous l’avons rencontré, voici son interview :

1. Bonjour, pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bonjour, je m’appelle Cristina Hyekyung Park. Je suis Coréenne et j’ai 51 ans. Je suis cuisinière et maintenant, la fondatrice de la boutique salon de thé « Gâteau parisien » à Seongnam en Corée du Sud.

2. Comment vous est venu cette idée de projet ? Pourquoi avoir choisi de vous former auprès de l'école Lenôtre ?

Mes parents géraient un restaurant : depuis toute petite, je rêvais de devenir cuisinière. Je voulais apprendre tout particulièrement la cuisine française. Je me suis d’abord rendue en Italie pour apprendre la cuisine italienne à l ‘Alma Scuola di Cucina, une école internationale.
Je suis retournée en Corée mais au fur et à mesure, j’ai eu la sensation que mes bases devaient être renforcées. J’ai repris mes études au Cordon Bleu en Corée pour obtenir mon diplôme de boulangerie, pâtisserie et cuisine. Durant cette formation, je me suis dit qu’il fallait également que j’étudie le vin français. Je suis alors venue en France pour me former à l’Ecole CAFA FORMATIONS Bordeaux, une école de vin.
J’ai alors entendu parler de l’Ecole Lenôtre et je m’y suis inscrite pour perfectionner mon niveau en cuisine, pâtisserie et boulangerie.

3. Recommanderiez-vous à des proches de réaliser la même formation ? Si oui, pour quelles raisons ?

Bien sûr que oui ! On apprend en pratiquant réellement toutes les techniques. Les cours permettent de revoir les bases et d’acquérir des techniques traditionnelles avec des astuces de Chefs. En plus, après la fin de la formation, les élèves ont l’opportunité de réaliser des stages à la production de la Maison Lenôtre ce qui forme à l’organisation et permet d’appréhender les enjeux d’une entreprise.

4. Auriez-vous un/des conseils pour ceux qui souhaitent se lancer dans leur projet de restauration ?

Il faut s’adapter à l’endroit où vous comptez vous implanter pour ouvrir votre projet, surtout à l’international. Chaque pays a ses propres conditions climatiques et les ingrédients seront différents. Les clients auront également des attentes et des goûts différents. Il sera nécessaire d’adapter et modifier les recettes apprises à l’Ecole Lenôtre pour proposer des créations adéquates et abouties.