Jean Christophe Jeanson

Interview

1. Bonjour, pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bonjour, je m’appelle Jean Christophe Jeanson. J’ai 52 ans, je suis marié et ai deux enfants. Pâtissier depuis l’âge de 14 ans, je suis passionné par mon métier et affectionne particulièrement le contact humain. Manageur dans l’âme, j’aime challenger mes équipes sur de nouveaux objectifs afin de ne pas rentrer la routine et de rester à la pointe de l’innovation dans notre beau métier.

2. Quand et comment avez-vous eu ce déclic ou début de passion pour la pâtisserie ?

Très jeune je n’aimais pas l’école.Fils de restaurateur, cela futfacile pour moi de trouver ma vocation car bercé prêt du fourneau depuis tout petit.J’ai débuté l’été avec mon père en cuisine. C’est une expérience que je n’ai pas du tout aimée car il était trop exigeant et pas patient avec moi. Au bout de 3 mois, le voyant vivre un enfertous les weekends avec les pièces montée – il pouvait y en avoir jusqu’à 3 en même temps - je lui ai proposé de m’en occuper.J’y ai pris goût, certainement dans un premier temps parce qu’il me laissait tranquille et rapidement parce que j’apprenais vite. Me débrouillant de mieux en mieux, son meilleur ami de l’époque Jean Lebreton (qui détenait 5 boutiques de pâtisserie-boulangerie) lui a proposé de me former. Et c’était parti : je n’ai depuis jamais fait autre chose car je ne me suis jamais ennuyé.Seule la routine ou le manque de respect m’ont fait changer de maisons.

3. Pourquoi cette envie d’enseigner ?

Parce que sans transmission, motivation et soutien de mes paires, je ne serai pas en train de vous raconter cela aujourd’hui. Grâce à toutes les personnes bienveillantes que j’ai eu la chance de croiser dans ma carrière, j’ai appris toutes les bases de notre beau métier.Cela m’a permis de m’exprimer et de m’affirmer. Je ne les remercierai jamais assez et pour leur rendre hommage, je me dois à mon tour de transmettre tout ce que je sais. C’est ce que je fais au sein de la Maison Lenôtre avec nos pâtissiers et apprentis mais aussi avec l’Ecole Lenôtre.

4. Pourquoi l’Ecole Lenôtre ?

Parce que laMaison Lenôtre est exceptionnelle et que tant que j’aime, je suis fidèle. En plus, c’est aussi grâce à cette belle maison et Guy Krenzer que j’en suis là aujourd’hui. Même si j’y ai mis une énergie considérable, sans eux cela n’aurait pas été possible.

5. Quel est votre plat/dessert favori/pêché mignon et pourquoi ?

Un très bon steak haché pur bœuf parfaitement assaisonné cuit saignant avec une purée de pomme de terre maison en gardant quelques morceaux.Qui n’aime pas cela ? C’est je pense un best of et c’est simple ! En dessert,le baba au rhum ! En fin de repas, c’est à la fois un dessert très léger et en même temps un excellent digestif.

6. Votre signature en cuisine/pâtisserie (ingrédient, détail…) ?

Le baba classique.

7. La recette que vous connaissez par cœur / les yeux fermés ?

Je dirai les trois suivantes : la crème pâtissière, lapâte à choux et la crème d’amande.

8. Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à un apprenti ou une personne souhaitant faire une reconversion en cuisine/pâtisserie ?

De faire ce qu’il aime ce qui le motive à aller au travail avec le sourire. Si c’est la pâtisserie alors il sera le bienvenu chez nous car c’est la porte d’entrée dans toutes les bonnes maisons : l’enviiiiiiiiiiiiiiiieeeeeeee !

9. Le détail sur lequel vous ne transigez pas en cuisine ?

LE RESPECT

Archives de cours :